Boite à idées

Vous voulez nous proposer une idée d’évolution ?

N’hésitez pas à le faire ici en publiant un commentaire, et n’hésitez pas également à commenter les idées proposées et ainsi nous aider à retenir et prioriser les plus pertinentes d’entre elles.

Cet article a 7 commentaires

  1. Stéphane

    Bonjour HaPT, bravo pour l’application ! Avez vous prévu la possibilité d’importer des mesures déjà effectuées avec d’autres systèmes ? Comment par ex les fichiers Suunto ?

    1. Damien

      Bonjour Stéphane,
      C’est une demande très intéressante à laquelle nous allons réfléchir !
      Dans l’immédiat, nous privilégions l’utilisation de notre application pour commencer ça courbe de forme mais il est vrai que pour les sportifs ayant déjà un historique de VFC réalisé « avec les moyens du bord », on pourrait reprendre les anciens fichiers.
      Cela impliquera quand même que le protocole de mesure que nous utilisons soit identique à celui que vous utilisiez avant (5min couché le matin au réveil: https://haptools.fr/protocole/ )

  2. THIBAUD Corentin

    Bonjour, une application top simple d’utilisation et pratique.
    Avez vous prevue une option pour mettre les indices en masqués pour les athlètes mais uniquement visible par le coach ?

    De plus est-il possible de supprimer une donnée qui à été faussée mais enregistré par l’athlète, (un athlète à fais sa premiere mesure dans la journée et la enregistrer) ? Si ce n’est pas possible cela va t-il fortement impacter l’algorithme ?

    Merci

  3. Julien

    Bonjour Corentin,
    1 – Masquer les mesures à l’athlète.
    Pour l’instant nous ne l’avons pas prévu, considérant que les données sont avant tout celles de l’athlète, mais c’est une option qui serait pertinente en effet pour ne pas influer un athlète en préparation ou encore dans les sports collectifs pour éviter des incidents « diplomatiques » à la découverte d’une feuille de match par exemple 😉 Nous prévoyons une version commerciale pour l’année prochaine, ce genre d’option sera étudiée pour ces versions.

    2 -Suppression de mesure :
    Nous n’autorisons pas pour l’instant la suppression de mesure: cela évite les « manipulations » de courbe mais c’est vrai que cela empêche d’annuler des mesures de mauvaise qualité (ceinture défaillante ou non respect du protocole) et qu’au démarrage elles ont un impact sur le suivi de forme. Rassurez vous, le suivi de forme devient vraiment pertinent qu’après plusieurs mesures et les premières mesures seront rapidement noyées dans vos moyennes.

  4. Alexis

    Bonjour à toute l’équipe,

    Tout d’abord bravo et merci pour ce travail. J’ai quelques questions et suggestion :
    1. Vous ne présentez pas l’équipe et qui vous êtes sur le site (ou alors, je n’ai pas trouvé ;-)).
    2. Ce serait vraiment interessant d’avoir plus de détail sur votre méthode, et par exemple de donner les publications scientifiques sur lesquelles votre travail s’appuie et dont vous êtes peut être les auteurs
    3. Comment vous positionnez vous et quelles différences y a t’il avec in-corpus (https://www.in-corpus.com/) qui s’appuie sur les travaux de Grégoire Millet (et al.) ?
    4. Enfin, une question dans l’application Android. Pourquoi avoir besoin de tant d’autorisations ? Je ne suis pas certains qu’ils soit nécessaire de demander tant de permissions. Par exemple, d’après le Play Store :
    approximate location (network-based)
    read phone status and identity
    view network connections
    change your audio settings

    Bonne continuation !

  5. Julien

    Bonjour Alexis, grand merci pour les encouragements et les remarques toutes constructives !
    Un peu de teasing avec quelques éléments de réponses rapide mais bien entendu nous communiquerons rapidement plus précisément :
    1 : On est six derrière ce projet qui n’est pour l’instant qu’une passion mais pas encore notre activité principale: un scientifique chercheur dans le domaine, un entraîneur sportif, un kinésithérapeute, un directeur de projet et deux informaticiens.
    2 : On s’appuie sur plusieurs années de recherche et d’expérimentation auprès de sportifs toutes disciplines et tout niveaux confondus, Damien notre chercheur, créateur des algorithmes et de notre méthode est l’auteur de plusieurs publications dans le domaine de la VFC. Nous projetons de créer une catégorie d’article scientifique sur notre blog pour les partager.
    3 : Nous voyons bien sur ce que propose In-Corpus et connaissons ses différents contributeurs scientifiques.Il nous semble que nous avons une différence dans l’approche : nous voulons démocratiser la VFC pour en quelque sorte « la sortir des laboratoires » et permettre à tous d’effectuer le plus simplement possible un suivi qui reste fiable. Nous avons retenu les indices les plus robustes, mis en place un filtrage sur les mesures spécifique au profil sportif et simplifier notre protocole en demandant des mesures plus régulières. Une autre approche est de rapatrier tous le laboratoire chez l’utilisateur. Les deux se respectent mais cette autre approche nous apparaît plus difficile à respecter par le sportif même élite dans son quotidien.
    4 : Oui on se méfie toujours d’une application qui prend le contrôle de tout le téléphone! Nous utilisons actuellement une technologie « hybride » qui permet un seul développement pour Apple et Androïd, par défaut cette surcouche utilise plus de permissions que nous n’en avons réellement besoin. Nous retenons l’action de réduire les permissions au strict nécessaire et essaierons de faire un article technique pour les expliquer.

  6. Alexis

    Bonjour Julien,
    Merci pour ces précisions 🙂
    En cherchant un peu, je suis tombé sur les publications de Damien Saboul, qui m’ont apportées quelques réponses 😉
    Concernant l’application, vous pourrez en discuter avec vos informaticiens, mais même avec Ionic/Cordova (que j’ai cru reconnaitre), il est toujours possible (en creusant un peu) de restreindre les permissions au strict nécessaire. Ces certes un détail au stade de votre démarche et au développement de votre service.

Laisser un commentaire